UNE LOI « INJUSTE ET INÉGALITAIRE »

Voté en seconde lecture par l’assemblée nationale, le projet de loi relatif à la bioéthique « veut instituer un nouveau mode de filiation en effaçant totalement le père de la conception ».

Les évêques de France se mobilisent : Lire La Bioéthique du monde d’après

Dans une conférence donnée le lundi 20 juillet 2020, Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes et président du Groupe bioéthique de la Conférence des évêques de France, explique les enjeux et les dangers du projet de loi tel qu’il est présenté par la Commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi relatif à la bioéthique.

Prier et se mobiliser

Pour demander au Seigneur d’éclairer l’esprit des députés et de convertir leur cœur durant cette semaine de discussions législatives sur la bioéthique, les Associations Familiales Catholiques proposent une prière à réciter en famille.

« Nous avons le devoir de nous former pour comprendre ce texte, discerner en conscience et agir », insiste également Pascale Morinière, présidente des AFC. (Lire l’interview sur le site de la conférence des Evêques de France).
Les Associations Familiales Catholiques invitent les catholiques et les hommes de bonne volonté à écrire à leur député :

Il est encore temps d’interpeller votre député en lui écrivant. Nous vous proposons des cartes postales à envoyer pour lui demander de voter contre. Vous pouvez vous procurer des cartes humoristiques auprès de votre AFC (liste ici) ou à la CNAFC (cnafc@afc-france.org), ou bien reproduire l’un des 3 textes sur une carte postale de votre choix : Télécharger les textes prêts à l’envoi et le mode d’emploi.