Demandons au Seigneur cette grâce du pardon véritable, de ne pas garder dans notre cœur une certaine rancœur.

Homélie du Lundi 5 mars 2018 – (Lc 4, 24-30) – Père Christophe