Le samaritain ne pratique pas seulement la charité, avant toute chose, il est saisi de compassion : il fait miséricorde./…L’auberge, une image de notre Eglise qui doit accueillir bienveillamment toute personne blessée par notre société !/…Il n’est donc pas envisageable pour un Chrétien de prétendre aimer le Christ, de prétendre aimer Dieu de tout son cœur, de toute son âme et de toute sa force, sans accueillir cette miséricorde en nous et la pratiquer pour nos frères.

Homélie du dimanche 14 juillet 2019 – (Lc 10,25 – 37) – Père Thierry