Nous célébrons, dans une même fête, tous ceux qui ont accepté l’amour du Seigneur et qui ont accueilli cet amour dans leur cœur./…Il est le pauvre de cœur, mendiant notre amour sur la Croix par son cri : «J’ai soif» (Jean 19, 28),…/…Nous devons tous avoir le désir de la sainteté./…Être saint, c’est faire toute chose ordinaire d’une manière extraordinaire, c’est-à-dire avec beaucoup d’amour.

Homélie de la Toussaint – jeudi 1er novembre 2018 – (Mt 5, 1-12a) – Père Christophe