Jésus ne sauve pas en faisant de la magie, mais en offrant son amour, sa compassion, sa présence… …/… Jésus réconforte le malade par sa simple présence. Et une simple présence, pour un malade, est si précieuse. 

Dimanche 11 février 2018 – (Mc 1, 40-45) – journée mondiale des malades – Père Xavier